Saint Georges des Gardes (Maine-et-Loire)
Saint Georges des Gardes (Maine-et-Loire) ©

A 30 km au sud d’Angers, dans le Maine-et-Loire, Saint-Georges-des-Gardes, 1650 habitants, est connue pour son abbaye cistercienne ND des Gardes, toujours occupé par des religieuses, qui vendent leurs produits dans leur magasin sur place.

C’est un pays de bocages et de collines, idéal pour la randonnée, qui vous permettra de découvrir, outre l’abbaye, la chapelle de la Planche Grelet, qui tire son nom de la planche utilisée par les voyageurs pour traverser le Pont aux Jars vers la fin du xviie siècle.

Le marcheur pourra aussi grimper, oh pas très haut, sur la colline des Gardes, que l’on appelle parfois le Puy de la Garde, car considéré par certains comme un ancien volcan dont le cratère serait, selon la légende, sous l'abbaye. La dénivellation entre le sommet et la plaine est de 130 m au maximum. Le village des Gardes, situé sur le sommet du puy, offre un panorama sur les Mauges, avec son bocage unique et typique de collines et de vallées.

Un autre panorama est offert en montant les dizaines de marches qui mènent au clocher de l'abbaye (clés disponibles à l'auberge en face de l'abbaye).

Et si vos pas vous mènent à Saint-Georges-des-Gardes cet été, notez quelques rendez-vous :

La fête du vent, qui se déroule le 1er week-end de juillet (cette année les 4 et 5 juillet) et qui permet à plus de 5000 visiteurs de venir passer un moment agréable et familial autour d’arts de rue, découvertes sportives, ateliers sur le thème du vent, feu d’artifice et autres animations.

Et deux manifestations gratuites et ouvertes à tous vont avoir lieu le 9 juillet et le 23 juillet sur le parvis des églises et en lien avec, avec du théâtre de rue pour la première date et musique pour la seconde.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.