Nous sommes à côté d'Angoulême

Au bord du fleuve Charente
Au bord du fleuve Charente © Saint-Yrieix-sur-Charente

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

Saint-Yrieix-sur-Charente fait partie du Grand Angoulême. Les 7500 habitants sont appelés les Arédiens et Arédiennes. Pourquoi cette appellation ? Eh bien la forme ancienne du nom de la localité est Sanctus Aredius , au Moyen-Age. L'origine du nom de Saint-Yrieix est Saint Arède, un écclésiastique du VIe siècle qui fonda diverses localités du même nom : en particulier dans le Limousin.

Le x final de « Saint-Yrieix » était traditionnellement muet ici, comme pour son homonyme Saint-Yrieix-la-Perche, dans le Limousin. Mais avec l'arrivée importante de nouveaux habitants au XXe siècle, une prononciation sonore de ce x s'est répandue à partir des années 1960 et est désormais majoritaire. Donc, on dit ici plutôt Saint-Yrieix-sur-Charente.

La commune se situe sur un méandre de la Charente. Une partie est donc occupée par la vaste vallée de la Charente et qui s'appelle la plaine de Vénat.  C’est à Vénat que se trouve le bourg ancien.

L'histoire de la commune est souvent liée à l'ancienne abbaye de Saint-Cybard à Angoulême, toute proche et dont elle dépendait. 

Sous l'Ancien Régime, la Grange-à-l'Abbé, dont on peut voir encore le magnifique pigeonnier, était l'ancienne grange dîmière gérée par quelques moines de l'abbaye, dont l'abbé de Saint-Cybard, percevait le produit de la dîme.

Quant au château de la Pouyade , il a été construit en 1870. Propriété privée, il a été occupé par les Allemands, puis a appartenu à des religieuses. De nos jours, le château est une résidence hôtelière et un centre de séminaires.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.