Dans l'Ain, Châtillon-en-Michaille se place au pied du plateau de Retord, bien connu des amateurs de ski nordique.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

3300 habitants, à Châtillon-en-Michaille, au nord immédiat de Bellegarde-sur-Valserine, sur l’axe ferroviaire Lyon-Genève. Châtillon-en-Michaille se place dans un cadre vallonné, au pied des montagnes du Jura et des plateaux, puisque nous sommes géographiquement et géologiquement dans le massif du Jura. Un paysage boisé, sillonné de cours d’eau.

Joli cadre naturel : la rivière la Valserine et sa vallée, le Rhône qui n’est pas loin, les plateaux du Haut-Bugey, dont celui de Retord à 1000 mètres, plateau jurassique apprécié pour tout un tas d’activités de pleine nature en toutes saisons, notamment pour la randonnée avec chiens de traîneaux, les fameux husky, en hiver bien sûr, on n’est pas très loin des lacs de Genève et d’Annecy, sur la route des grandes stations de Haute-Savoie…

La commune s’est étendue en 1973 en s’associant à Vouvray et Ochiaz. Il y a donc les Châtillonnais, les Vouvraisans et les Ochiatus. La distinction existe encore, même si l’ensemble forme une seule et même commune.

Une commune dont une rue porte le nom de César Caire, une personnalité née dans le village en 1861, un avocat qui fit carrière aussi en politique, ce n’est pas rare, et qui fut président du Conseil de Paris au début des années 1920. Une avenue parisienne, dans le 8e arrondissement, à côté de l'église Saint Augustin, porte aussi son nom, avenue César Caire.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.