Place Jean-Paul Laurens (Yport)
Place Jean-Paul Laurens (Yport) © radio-france

Yport, station balnéaire de la côte normande, celle des falaises crayeuses et des plages de galets, celle de Maupassant, de de Maurice Leblanc et de Monet, tout près d’Etretat. Celle des villas 19°, des cabines de plages et des barques échouées. Celle de la mer jamais monotone, jamais monochrome, jamais endormie, toujours changeante, écumante, brillante .

La ville vit toute l’année, grâce à ses commerces, grâce à son casino du front de mer. L’office de tourisme Intercommunal de Fécamp y a un bureau ouvert y compris à cette saison pour guider et renseigner les touristes. Le GR 21, l’ancien sentier des douaniers, longe les falaises et attire les marcheurs douze mois sur douze.

Mais Yport ne serait pas Yport sans l’activité de pêche et son histoire. Le passé maritime d’Yport. A bord des caïques, la pêche hauturière le maquereau et le hareng, parfois jusqu’aux côtes anglaises. Et aujourd'hui encore, la pêche côtière au filet ou aux casiers. Sans oublier la pêche à pied aux coquillages et crustacés.

Le chœur d’hommes d'Yport chante la mer, ses histoires, ses traditions liées au domaine maritime. Il anime depuis plus de 20 ans de nombreux événements locaux et est invité sur plusieurs festivals, parfois dans d’autres régions.

Parmi les temps forts, on notera la traditionnelle foire aux maquereaux en juillet, et le 14 août le feu d’artifice pyromélodique et l’embrasement des falaises ; le 15 août, la Fête de la mer et, le même jour, la Fête de la peinture, où de nombreuses œuvres de peintres présents sur le front de mer sont mises aux enchères.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.