Nesmy - Le Moulin de Rambourg
Nesmy - Le Moulin de Rambourg © Radio France / Ville de Nesmy

En Vendée, à 10 kms au sud de la Roche-sur-Yon, Nesmy est une petite commune de 2700 habitants, sur les bords de la rivière l’Yon, possédant un moulin à eau, un château disposant d’un très beau parc de 45 hectares, dit « à l’anglaise », comptant pas moins de cinq étangs, réaménagé au XIXème siècle par un pépiniériste angevin, André Leroy. Il est privé, et ouvert au public à certaines occasions exceptionnelles. Ouvert à tous, en revanche, l’atelier de poterie de Nesmy. Les visites en sont gratuites et l'on y organise même des stages pour les enfants en périodes de vacances scolaires. Des sentiers de randonnée sont empruntés régulièrement par les nombreux adhérents d’associations de marcheurs.On ne peut pas parler de Nesmy sans évoquer les communes voisines, où coule la rivière, et qui font donc aussi partie de cette vallée de l’Yon : sur la commune du Tablier, par exemple, l’Yon coule dans une vallée étroite et, au lieu-dit "Piquet", l’érosion est à l’origine d’un « chaos granitique », donnant des formes variées, parfois surprenantes, comme des vasques et des marmites. Ce site est aménagé de sentiers avec des panneaux pédagogiques. En saison estivale, ont peut faire halte à la guinguette de Piquet. A Chaillé-sous-les-Ormeaux, du reste, la rivière coule à proximité de la "maison des Libellules". C’est un lieu de découverte pédagogique et ludique autour de l’environnement. Tout y a été mis en œuvre pour l’observation des libellules dans leur milieu naturel. Elle accueille de mars à décembre les soirées « Natur’ailes », au cours desquelles des conférenciers font partager leur passion de nature et de voyages.

Carte du jeu des 1000 euros - Vendée
Carte du jeu des 1000 euros - Vendée © Radio France

participez au jeu des 1000 euros
participez au jeu des 1000 euros © Radio France
Si vous désirez que le Jeu des 1000 passe dans votre commune
Si vous désirez que le Jeu des 1000 passe dans votre commune © Radio France

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.