Sainte-Adresse Seine Maritime)
Sainte-Adresse Seine Maritime) © radio-france

Nous sommes toujours à Sainte-Adresse, juste au-dessus du Havre.

C’est une commune résidentielle de 7400 habitants et une station balnéaire, avec longue plage de sable, falaise crayeuse et cap, notamment le cap de la Hève et son phare, avec un panorama sur la Manche et l’estuaire de la Seine.

Dès la Belle Epoque, Sainte-Adresse un lieu de villégiature appréciée, comme en témoigne de très belles villas. Ce fut le cas de la tragédienne Sarah Bernhardt, par exemple. Les impressionnistes avaient aimé la lumière de cette côte d’Albâtre et l’avaient peinte. Monet a peint notamment « La côte à Sainte-Adresse ». Raoul Duffy, lui, a signé « La plage de Sainte-Adresse », en différentes versions.

Certains ont même parlé, à propos de Sainte-Adresse, de « Nice Havrais », car l’anse est protégée des vents dominants. Mais on parle de « Nice Havrais » aussi en raison de l’existence d’une promenade, bordée d’immeubles. Et l’homme d’affaires Georges Dufayel qui, fin 19°/début 20°, développa la station. Un immeuble porte d’ailleurs son nom, immeuble qu’il a fait construire en 1911.

Sainte-Adresse fut capitale de la Belgique, figurez-vous. En effet, pendant la Première guerre mondiale, après l'invasion de la Belgique par l'armée allemande, le gouvernement et l'administration belges en exil s’installèrent à Sainte-Adresse pendant les quatre ans du conflit! Un souvenir encore très présent, à l’occasion des cent ans de la Grande guerre. En 2014, le roi des Belges est venu à Sainte-Adresse pour les cérémonies commémoratives, à l’occasion d’une journée royale. Et il reviendra sans doute en 2018.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.