L'écrivain Pierre Mac Orlan s'était installé dans ce village de Seine-et-Marne

Maison Mac Orlan
Maison Mac Orlan © Saint-Cyr-sur-Morin

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

Dans le nord du département francilien de Seine-et-Marne, Saint-Cyr-sur-Morin se trouve au cœur de la Brie.

Un peu moins de 2000 habitants dans cette commune rurale et résidentielle, dont le nom vient du nom d’un martyr chrétien, Saint Cyr, et de la rivière, le  Morin. En réalité, il y deux Morin : le Petit et le Grand. Ici, c’est le Petit Morin, une rivière poissonneuse et appréciée des amphibiens, des ragondins et des rats musqués, et sur laquelle on pratique le canoë et le kayak. 

A propos du Petit Morin, l’écrivain Pierre Mac Orlan disait : « Une rivière sinueuse, aux eaux froides, se faufile entre les saules comme une couleuvre ». C’est lui qui a écrit le roman « Le Quai des Brumes », adapté au cinéma et la chanson « la Fille de Londres », interprétée par Germaine Montero. On lui doit aussi de la littérature érotique, mais je ne citerai pas les noms de ces ouvrages à une heure de grande écoute…

Pierre Mac Orlan s’était installé à Saint-Cyr-sur-Morin, au hameau des Archets, avec sa compagne Marguerite, après avoir longtemps vécu à Montmartre. Il vivait discrètement, presque en ermite, avec des chats, des chiens, une guenon, un perroquet, ou encore un rat apprivoisé. Il y est mort en 1970, à l’âge de 88 ans. Sa maison est ouverte à la visite.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.