Sotteville est très marquée par l'activité ferroviaire.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

►►► La boîte du Jeu des 1000€

Sotteville-les-Rouen est, comme son nom l’indique, juste à côté de Rouen. Car « lès » signifie « près de ». C’est la deuxième commune de l’agglomération rouennaise en population, avec un peu moins de 30.000 habitants. Le métro-bus permet de rejoindre le centre-ville de Rouen en un quart d’heure.

La ville est très marquée par l'activité ferroviaire, et ceci depuis le 19° siècle. Le passé cheminot demeure très présent. Au présent: des ateliers de maintenance, une gare voyageurs, une gare de fret et un nouvel atelier de maintenance ferroviaire pour tous les trains de Normandie qui doit ouvrir en 2020.

Sotteville a lourdement été bombardée à la libération. 80% de la ville a été détruite en avril 1944. Malgré cela, il reste quelques éléments du patrimoine ancien, parfois restaurés après la guerre, dont trois églises : ND de l’Assomption, fin 19° ; en partie en brique ; Notre-Dame de Lourdes, des années 1920, avec une ossature en béton armée, et une voûte en bois, et dans la crypte des vitraux commémoratifs de la Première Guerre mondiale ; enfin, St Vincent de Paul, des années 1920 également.

Le Trianon, autre élément bâti, une petite salle de spectacle, le Trianon Transtlantique (c’est son nom complet), dédiée à la chanson francophone.

Beaucoup de verdure à Sotteville , dont le bois de la Garenne, derrière l’Hôtel de ville, et l’espace Marcel Lods (du nom de l'architecte de la reconstruction de Sotteville-lès-Rouen). Des espaces municipaux, où on n’utilise plus de désherbants chimiques.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.