Ce village du Rhône est dominé par une église romane classée.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

►►► La boîte du Jeu des 1000€

Dans le sud du département du Rhône, à moins de 20 km de Lyon, Ternay est une petite ville de presque 5500 habitants (les Ternaysardes et Ternaysards) , et un bourg historique dont l’église romane classée fait partie des sites clunisiens. C’est l’église Saint-Mayol.

Ternay est bordée par le Rhône, qui est traversé au niveau de Ternay par un pont ferroviaire en béton armé. Là on est très loin de l’art roman, mais ce pont est intéressant néanmoins. Il s’agit d’un pont reconstruit après la Seconde Guerre Mondiale. Un viaduc suspendu, constitué d’une grande arche de 120 mètres et de deux arches secondaires.  Lors de sa mise en service en 1950, le pont détenait le « record mondial de portée des ponts-rails en béton armé à double voie ferrée suspendue ».

Ce pont-rail, on l’appelle Viaduc de la Méditerranée, car il était sur une ligne de la Compagnie des chemins de fers PLM. Aujourd’hui, la ligne qui y passe relie Givors à Chasse-sur-Rhône.

Autre monument, plus ancien, le château de la Porte. Il s’agit en fait d’un ensemble comprenant une grande demeure du 16° siècle e forme de U, des bâtiments annexes et un parc remarquable de trois hectares, aménagé en nymphée. C’est-à-dire avec un ensemble de bassins reliés entre eux par débordement.

Le château a été acquis par la commune et abrite de nos jours un centre culturel.

 Il existe un autre parc à Ternay, le Grand Clos, parc boisé de 23 hectares, municipal, dédié aux promenades paisibles. Et le parc de la Chassagne, construit sur un ancien site d’exploitation de charbon. Il a la particularité, ce parc, de posséder un cadran solaire géant.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.