Cette ville du Lot est le lieu de formation cynophile de la Gendarmerie Nationale.

Les Halles
Les Halles © Gramat

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

► La nouvelle boîte du Jeu des 1000€

Dans le centre du département du Lot, dans cette région historique et naturelle du Quercy, Gramat est une petite ville comptant 3600 habitants, dont le centre historique est constitué de divers bâtiments anciens, dont la Tour de l’Horloge, la Tour Saint-Roch et la halle, et qui est traversée par l’Alzou, sous-affluent de la Dordogne.

Le GR6 passe à proximité du moulin du saut, un moulin à eau en partie en ruines sur la rivière. Un joli site

Au Moyen-Age, c’était une cité marchande et  prospère, avec foires et marchés et gérée par six consuls. Mais à la guerre de Cent Ans a succédé la peste et la ville fut détruite. Elle faillit même disparaître tout simplement. Rendez-vous compte : à la fin du XIVe siècle, on ne comptait plus que cinq foyers à Gramat.

La ville s’est relevée ensuite grâce aux paysans venus d’Auvergne et du Limousin qui  l’ont repeuplée. Mais au XVIe siècle, lors des guerres de religion, catholiques et protestants, Gramat fut la cible de pillage. Il a fallu attendre la fin du XIXe siècle et l’arrivée du chemin de fer pour que Gramat retrouva toute son importance. 

Je vous l’ai dit hier, Gramat est une terre agricole, dans ce que l’on appelle les causses du Quercy, dans le Parc Naturel régional. Une petite ville de commerces et de service, et c’est le lieu de formation cynophile de la Gendarmerie Nationale. Formation des hommes et dressage des chiens. C’est la seule école de ce type en France.

D’autres animaux, pas destinés à être dressés, mais protégés, dans le parc animalier de Gramat. Des lours, des loups, des lynx, des hiboux, des bisons, ou encore des chevaux de Przewalski, originaire de Mongolie et menacé d’extinction.  Ce parc animalier est ouvert toute l’année.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Le jeu des 1000 € Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.