Aillevillers-et-Lyaumont, chalot
Aillevillers-et-Lyaumont, chalot © Radio France / Commune d'Aillevillers-et-Lyaumont

En Haute-Saône, Aillevillers-et-Lyaumont a un important passé industriel : les forges, et les distilleries.

C’est le « pays de la cerise ». A ce titre, on a compté de nombreuses distilleries, au moins six, dès le milieu du XIXe siècle. On y faisait du kirsch, cette une eau-de-vie obtenue par double distillation de jus fermenté de cerises.

La dernière de ces distilleries d’Aillevillers a cessé son activité en 1976.

Mais les cerisiers sont toujours bien enracinés, et la commune fait d’ailleurs partie du pays du Kirsch ayant l’A.O.C. Cette appellation, c’est précisément « Kirsch de Fougerolles ».

Le kirsch de Fougerolles a obtenu son Appellation d'Origine Contrôlée il y a quatre ans seulement, 41 ans après la première demande. Le Kirsch de Fougerolles est devenue la première eau-de-vie de fruits à noyau à obtenir une AOC en France.

Aillevillers-et-Lyaumont était aussi un pays de forges, (car il y avait de l’eau et du bois), et comptait notamment une ferblanterie, où l’on fabriquait le fer-blanc.

Les forges ont disparu, mais la vie industrielle reste active, avec notamment une scierie, et, non loin, une entreprise de construction de meubles du groupe Parisot.

Carte du jeu des 1000 euros - Haute Saône
Carte du jeu des 1000 euros - Haute Saône © Radio France

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/09/a111ef95-f83c-11e1-a7b7-782bcb76618d/640_envoyezvosquestions.jpg" alt="participez au jeu des 1000 euros" width="425" height="425" />
participez au jeu des 1000 euros © Radio France

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.