Nous restons à Escource aujourd’hui, en pleine forêt landaise. A ce sujet, la commune d'Escource cèda 100 hectares au profit du domaine impérial de Napoléon III à Solférino, commune voisine créée par l’empereur lui-même en hommage à sa bataille victorieuse.

Escource est un ce village d’un peu plus de 600 habitants, à une quinzaine de kilomètres à l’est de Mimizan.

Escource viendrait du Gascon qui signifie "écoulement d'eau". Et d’ailleurs, le territoire de la commune est sillonné par de nombreux cours d’eau, notamment l’Escource, eh oui, même nom que le village, une rivière de 1ère catégorie qui se jette dans le lac d’Aureilhan à quelques km de là. Escource peut se vanter d’autre part de posséder cinq sources, cinq fontaines réputées miraculeuses, censées soulager voire guérir certains maux.__ Notamment la source Saint-Antoine de la Traverse, qui a la réputation de soigner les maladies de peau, en particulier le zona.

Depuis 2012, Escource s’est engagée dans une démarche « TEPOS » (territoire à énergie positive). Elle a d’ailleurs accueilli les 4èmes journées nationales « TEPOS » l’an passé. Elle figure même à travers sa communauté de commune de la Haute Lande, sur la liste des 212 retenues comme territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV). La municipalité d’Escource sera d’ailleurs présente au COP21 (conférence des nations unies sur le changement climatique à Paris dans quelques mois, à la fin de l’année). L’idée de l’engagement du territoire est de respecter la démarche « négawatts » (c’est-à-dire la sobriété et l’efficacité énergétique: isolation renforcée par exemple, et recours à des énergies durables, tout en s’appropriant une partie de l’appareil de production d’énergie afin d’en maîtriser les coûts ; et en permettant aux citoyens d’être partie prenante dans ce dispositif.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.