Pendant quatre mois, concerts, théâtre, expositions, dans l’ensemble de la métropole lilloise, et même dans l’Eurométropole, commune avec la Belgique, et en particulier avec Mons.

L’idée de Lille 3000 est née après le succès de Lille 2004, capitale européenne de la culture. A cette époque, l’image de Lille avait vraiment changé, et l’arrivée du TGV avait aidé à cette renaissance. On est sorti de l’image un peu réductrice du P’tit Quinquin…

La renaissance, c’est justement le mot clé de cette édition de Lille 3000. Renaissance des villes notamment, avec un focus sur Detroit, Phnom Penh, Séoul et Rio.

Concrètement, que va-t-il se passer ce week-end, pour l’ouverture ? Eh bien demain soir, une grande parade sera organisée dans le centre de Lille. Le thème dominant : Rio, avec l’installation de totems du Carnaval brésilien sur l’avenue Faidherbe. On dansera, accompagné par les percussions de batucadas (baroutacadasses). Ca commencera à 20h, et il y n’y pas d’horaire de fin véritablement prévu. Demain soir, soir, la Grande parade d’ouverture.

Et le début ce week-end de différentes exposition : un sur Séoul, au Tri Postal, un lieu bien connu des Lillois. Et une sur Détroit, à la Gare Saint-Sauveur.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.