La région du Perche est riche en manoir et en églises romanes.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

►►► La boîte du Jeu des 1000€

Dans le sud du département de l’Orne, Perche en Nocé est un commune nouvelle de 2200 habitants, commune rurale dans cette région de bocage. Entre Mortagne et Nogent-le-Rotrou.

La région est riche en manoirs. La commune aussi. A Nocé, le manoir  de Courboyer est l’un des plus beaux manoirs du Perche. Ce beau manoir de Courdoyer est le siège de la maison du Parc Naturel Régional du Perche. Et chaque été, y est présenté un spectacle son et lumière, « Le Perche, une Histoire et des Hommes », une promenade dans le temps, proposée par des bénévoles, et notamment des comédiens et des cavaliers. Le spectacle aura lieu cinq week-ends de suite, du 12 juillet au 10 août. Voir le site de l'association >>

Nous l’avons dit hier, Perche en Nocé est constitué de six communes anciennes. Chacun a ses trésors. 

Colonard-Corubert abrite aujourd’hui trois églises dont celles de Courthioust et de Corubert, des bijoux du bâti percheron. 

Saint Jean de la Forêt présente la particularité de posséder sept calvaires qui témoignent du souvenir des morts pour la France durant la guerre de 1914 – 1918.

Préaux du Perche abrite l’église Saint Germain, dont l’un des vitraux présente les visages de 18 soldats tombés pour la France lors du premier conflit mondial. Ces vitraux sont signés du maître-verrier Champigneulle.

A Dancé, on peut y voir le manoir du Plessis et l’église Saint Jouin, dont le clocher présente une bizarrerie inexpliquée : à chaque extrémité se trouve une croix surmontée d’un coq et… d’une poule ! 

Saint Aubin des Grois compte une soixantaine d’habitants autour de l’église Saint Aubin, bien restaurée.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.