Vous connaissez bien le nom Villars-de-Lans, puisque c’est une station alpine réputée, située dans le Vercors.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

► La nouvelle boîte du Jeu des 1000€

Villard-de-Lans, à 40 km au sud-est de Grenoble,  fait partie du Parc Naturel régional du Vercors. C’est une  commune de plus de 4000 habitants, avec une capacité d’hébergement importante, atteignant les 19500 lits touristiques (c’est ainsi que l’on compte).  L’altitude de la commune va à plus de 2200 mètres. La mairie étant à 1000 mètres.

C’est surtout après la première guerre mondiale que démarre véritablement l’histoire de la station. À deux pas du bourg et des hôtels, la piste des Bains et la patinoire sont le cadre de la naissance des sports d’hiver à Villard de Lans. Si le ski alpin n’avait pas encore le vent en poupe – l’absence de remontée mécanique suppose de fournir un effort physique conséquent ! – mais le ski de fond avait déjà conquis de nombreux adeptes à la Belle Epoque.

Le premier téléski dit à « système débrayable » fut installé non loin du bourg central de Villard en 1937.  Et après la Seconde Guerre Mondiale, ce fut le plein essor du ski alpin, et plus encore pendant les Trente Glorieuses. Aux JO de 1968, Villard de Lans a accueilli les épreuves de luge.

Villard de Lans connaîtra également la mode des « cures de bon air » pour les enfants fragiles ou convalescents, dans les années 1960. C’est l’une des stations climatiques les plus réputées, et ceci développera aussi le tourisme hors période hivernale. 

De nos jours, le domaine skiable de Villard/Corrençon » propose 125 km de pistes et est équipé de /360 enneigeurs, autrement dit des canon à neige. 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.