Liverdun, à 15 km au nord-ouest de Nancy, compte 6000 habitants. Une ancienne ville médiévale, installée dans une boucle de la Moselle.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions

►►► Posez la candidature de votre commune

La ville haute, la partie du Moyen-Age, est placée sur un éperon rocheux, selon la formule consacrée et bien connue de vous qui suivez régulièrement le Jeu des 1000 ! « Un éperon rocheux dans un écrin de verdure », comme il est dit dans les guides…

Liverdun fut la principale place forte de l’Evêché de Toul. Les évêques, qui aimaient leur confort, avaient choisi la ville comme résidence d’été. L’histoire de la Liverdun est également liée à son passé viticole. La vieille ville abrite d’anciennes maisons de vignerons bien restaurées. Un parcours touristique a été aménagé pour faire découvrir la ville ancienne le long de ses ruelles. De nombreuses statuettes et croix ponctuent la cité, et bien entendu les maisons anciennes.

Mais Liverdun a aussi été un lieu d’expression pour les fondateurs de l’Art Nouveau, mouvement de la fin du 19° et au début du 20°, caractérisé par une grande liberté d’expression, une grande audace.

Antoine Corbin, fondateur des Magasins Réunis à Nancy (aujourd'hui, le Printemps), mécène de l’Ecole de Nancy, croyait au rapprochement de l’industrie et de l’art.

Corbin était amoureux de Liverdun. Il y acheta notamment le château de la ville haute, appelé aujourd’hui Château Corbin, bâti sur deux tours des remparts de la cité médiévale. Il appartient de nos jours à la commune ; c’est un lieu de culture, avec médiathèque et salle de spectacle.

Mais Antoine Corbin avait aussi acheté le château de la Garenne. On l’appelle le domaine des Eaux Bleues, témoignage de l’Art nouveau. Il fut imaginé par les plus grands de ce courant (Majorelle, Grüber, Vallin...) à l’initiative de la Famille Corbin. Il abrite aujourd’hui un ESAT pour déficients visuels, un Etablissement et Service d’Aide par le Travail.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Le jeu des 1000 € Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.