Bayeux (Calvados)
Bayeux (Calvados) © Radio France

Dans le Calvados, non loin des plages, Bayeux, fut libérée 7 juin 1944, au lendemain de l'opération Neptune, les troupes britanniques débarquées sur la plage Gold libèrent Bayeux, épargnée lors des combats, a servi de refuge pour les blessés victimes des bombardements de la bataille de Normandie et est une des rares villes du Calvados restées intactes.

Les commémorations vont se dérouler sur plusieurs jours. Quelques temps forts, ici, à Bayeux, outre les cérémonies officielles :

Le 3 juin, un grand défilé de 35 musiciens écossais dans les rues, au son des cornemuses.

Le 6 juin prochain, bénédiction de la « cloche de la paix », qui sera hissée au sommet de la cathédrale le 10 juin et qui sonnera pour la première fois le 14.

Le 7 juin, un bal de la liberté, avec jazz et chansons françaises d’après-guerre.

Les 12 et 13 juin, une course à pied reliera Sainte-Marie-du-Mont à Caen, en passant par Bayeux, le jeudi soir.

Et de nombreuses expositions, en particulier l’une d’entre elle, dédiée au travail des reporters de guerre pendant la bataille de Normandie.

Et, du 14 juin au 23 août, un son et lumière, les « Lumières de la Liberté », à la cathédrale : un spectacle nocturne, avec mise en lumière et en couleur de l’édifice, mais aussi de l’arbre remarquable qui est planté juste à côté : l’arbre de la Liberté, un platane qui a plus de 200 ans (planté le 30 mars 1797, ou plutôt le 10 germinal an V). Son tronc mesure jusqu’à 6 mètres de circonférence ! Ses plus hautes branches s’élèvent à 40 mètres.

Carte du jeu des 1000 euros - Calvados
Carte du jeu des 1000 euros - Calvados © Radio France

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/09/bf0463f8-f83c-11e1-a7b7-782bcb76618d/640_lejeuchezvous.jpg" alt="Si vous désirez que le Jeu des 1000 passe dans votre commune" width="425" height="425" />
Si vous désirez que le Jeu des 1000 passe dans votre commune © Radio France

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.