Maslacq, village rural de 950 habitants de la partie nord du département des Pyrénées-Atlantiques, près d’Orthez.

Photographie aérienne du bourg
Photographie aérienne du bourg © Maslacq

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

Maslacq est tout proche du bassin de Lacq, célèbre pour l’exploitation du gaz naturel, mais qui a cessé pour le gaz commercial. En revanche, il est utilisé pour alimenter les usines chimiques sur place.. Car sur le site, des entreprises ont développé d’autres activités liées à l’énergie et aux carburants.

Revenons à Maslacq, commune de culture et d’élevage, réputée pour son château du 17° et pour l’histoire qui y est attachée. Le château de Maslacq et ses dépendances avaient été achetés en 1936 par des religieuses espagnoles qui fuyaient le soulèvement républicain. En 1940, les religieuses ont dû reprendre le chemin de l’Espagne franquiste.

Parallèlement, la très prestigieuse Ecole des Roches a quitté la Normandie, alors sous occupation allemande, pour venir s’installer à Maslacq qui se trouvait en zone libre. Une centaine d’élèves de très haut rang social y étaient scolarisés, à tel point que l’école était surnommée "l’école des princes".

En 1949, eut lieu à l’école et donc au château un fait divers mémorable : une tentative d’enlèvement par avion, fomentée à l’encontre du prince Bao Long (fils de l’empereur Bao Daï du Vietnam) qui était scolarisé à Maslacq. Les bruits du moteur d’avion à l’atterrissage ont éveillé la curiosité, et une escouade de gendarmes, immédiatement diligentée sur place, a pu déjouer cette tentative de kidnapping. Suite à cet incident, l’école des Roches est retournée s’installer en Normandie en 1951.

De nos jours, le château est une propriété privée qui n’est pas accessible à la visite. Il n'est pas en bon état.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Le jeu des 1000 € Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.