Près de Chinon, la petite ville de sainte-Maure de Touraine est célèbre pour son fromage de chèvre AOP Sainte-Maure-de-Touraine, tronconique, traversé par une paille de seigle et de couleur gris-bleu.

La pierre du pays, c’est le tuffeau. Cette roche de calcaire a servi de matériau pour la construction de la ville : le prieuré Saint-Mesmin, les halles, le château (construit sur les ruines d'une forteresse), la crypte de l'église.

D’abord simple donjon de bois enfermé par des palissades et des fossés, le château fut remplacé par une construction en pierre

Parmi les hôtes célèbres de passage à Sainte-Maure, on peut citer Louis XIV, en 1661, de retour de Saint-Jean-de-Luz, après son mariage.

Après la Révolution, sous le Directoire, le Premier Empire et la Restauration, le château servit de caserne à la gendarmerie. Une école communale de garçon occupa le château de 1848 à 1968.

Les Halles sont l’ancien grenier à sel de Sainte-Maure.

La chapelle du prieuré Saint-Mesmin est aujourd’hui l’un des rares bâtiments du XIe siècle conservé en l’état grâce à sa couverture préservée. C’est aujourd’hui une propriété privée. Appelé «prieuré» en référence au moine dirigeant le monastère (le prieur), il ne reste de cet ensemble que la chapelle. Ce qui est déjà très bien.

A voir aussi, entre autres, la maison d’Estouteville, du XVe. Sa façade raconte une grande partie de son histoire : demeure du seigneur de Sainte-Maure, mais aussi jusqu’au XXe siècle, un commerce

Château de Sainte-Maure de Touraine (2)
Château de Sainte-Maure de Touraine (2) ©
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.