Beaumont-le-Roger (Eure)
Beaumont-le-Roger (Eure) ©

Aujourd’hui encore dans l’Eure, à Beaumont-le-Roger, à 30 km à l’ouest d’Evreux, dans la petite ville de Beaumont-le-Roger, du nom de Roger de Beaumont qui fit construire un prieuré au Moyen Âge, prieuré dont il ne reste que des ruines, sur un plateau dominant la vallée de la Risle.

L’église Saint-Nicolas, quant à elle, possède une magnifique tour-clocher. Sur ce clocher, une curiosité : un soldat romain nommé Regulus. Casqué, le torse couvert d’une tunique rouge, l’épée au côté, Regulus (qui mesure plus de deux mètres) est né de l’imagination de monsieur Martin, un artisan horloger passionné d’automates. Il hoche la tête de haut en bas, aux sonneries des heures, et ses mains articulées frappent les quarts, sur deux cloches placées à côté de lui. C’est ainsi que depuis 1826, Regulus rythme la vie des Beaumontais, qui sont aujourd’hui au nombre de trois mille.

À voir, la forêt de 3 600 hectares, forêt privée, mais aussi le manoir du Hom, de pur style normand, privé également.

On peut aussi profiter du Parc Chantereine qui, lui, est public. Coloré de massifs fleuris et bordé par la Risle, ce grand jardin a inspiré Louis Aston Knight dans les années 1920. Louis Aston Knight est un peintre impressionniste franco-américain ayant côtoyé Claude Monet.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.