Chemillé-en-Anjou est une commune nouvelle, née du regroupement d’un ensemble d’une douzaine de communes, situées à une quarantaine de kilomètres au sud d’Angers.

Eoliennes
Eoliennes © Chemille-en-anjou

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions

►►► Posez la candidature de votre commune

C’est un paysage de bocage et de forêt qui caractérise le territoire. Une rivière, l’Hyrôme, affluent du Layon, le traverse, et on peut profiter de l’étang de Coulvée et de sa base de loisirs. Pour séjourner, des campings, des aires de camping-car, des gîtes ruraux et des chambres d’hôtes. Par exemple, dans un ancien moulin à eau, sur les bords de l’Hyrôme, à Chanzeaux.

De l’eau, du bocage, de la forêt… et un sommet ! D’où l’on a une vue imprenable sur l'Anjou ! C’est la colline des Gardes, point le plus haut du département, rien à voir avec l’Himalaya, puisque ce sommet culmine à 211 mètres, à Saint-Georges-des-Gardes

Néanmoins, depuis ce toit de l’Anjou, vous pourrez apprécier le calme et voir l’ensemble religieux du lieu : c’est l’abbaye Notre-Dame-des-Gardes, qui se voit de loin, habitée par des sœurs cisterciennes, qui ouvrent les bâtiments à la visite et ont une boutique, un magasin monastique.

La colline des Gardes est également le point de départ d’un très joli sentier de randonnée. D’ailleurs, sur le territoire, il existe au total 250 de sentiers de rando. Vous pourrez aussi, sur le territoire de cette commune nouvelle, voir les fresques des 12° et 13° siècles de l’église romane Notre-Dame, goûter les chocolats de la maison Cesbron, visiter le domaine viticole du Bon Repos à Valanjou, ou l’élevage de chèvres à Chemillé.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.