Ranville (Calvados)
Ranville (Calvados) © Radio France

Dans le Calvados, Ranville, 1600 habitants, à quelques kilomètres de Ouistreham, près du canal de Caen à la mer, et de l’Orne.

Ranville a été le premier village de France libéré le 6 juin 1944, et ce fut le début de la bataille de Normandie qui dura sept semaines, et dont nous allons commémorer le 70° anniversaire dans quelques jours.

Dès 00H30, le jour J, les premiers parachutistes britanniques sont largués sur Ranville. Ils doivent libérer le village, choisi pour être la tête de pont qui rendra impossible toute contre-attaque allemande lors du débarquement des troupes et du matériel sur les plages.

Et en effet, les parachutistes chassent ou font prisonnier les troupes allemandes qui stationnent à Ranville.

Le clocher médiéval de l'église a été le théâtre d'un fait tragique : un tireur allemand embusqué au sommet a abattu trois parachutistes britanniques, avant d'être lui même tué. Il repose aujourd'hui auprès de ses victimes dans le cimetière civil, à quelques mètres du clocher.

A propos de l’église, en 1860, les Ranvillais ont décidé de la démolir, car elle était jugée vétuste et trop exiguë. Ils conservèrent seulement le beau clocher des xie et xiie siècles qui subsiste encore aujourd'hui, à côté de la nouvelle église.

Quant à la grange aux dîmes, c’était un bâtiment qui servait à entreposer la collecte de la dîme, impôt de l’Ancien Régime. Le bâtiment est aujourd’hui le siège de l’entreprise « Normandie Appâts », qui récolte et vend dans le monde entier des vers de mer pour la pêche.

Carte du jeu des 1000 euros - Calvados
Carte du jeu des 1000 euros - Calvados © Radio France

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/09/bf0463f8-f83c-11e1-a7b7-782bcb76618d/640_lejeuchezvous.jpg" alt="Si vous désirez que le Jeu des 1000 passe dans votre commune" width="425" height="425" />
Si vous désirez que le Jeu des 1000 passe dans votre commune © Radio France

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.