Locoal-Mendon, dans le Morbihan, se situe à quinze minutes au nord-ouest d’Auray, et à peine plus loin de Sainte-Anne-d’Auray et de sa spectaculaire basilique

Locoal-Mendon : chapelles en mégalithes
Locoal-Mendon : chapelles en mégalithes © Mairie de Locoal-Mendon

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions

►►► Posez la candidature de votre commune

Nous sommes donc ici, à Locoal-Mendon, tout près du littoral, ce littoral qui va de Quiberon à Lorient.

Alors pourquoi un double nom à la commune ? Locoal-Mendon. C’est une décision autoritaire de Napoléon (pléonasme), décision qui fut efficacement relayée par le Préfet du Morbihan, qui a regroupé les deux « paroisses » de l’Ancien Régime : Locoal et Mendon.

La commune, comptant 3300 habitants, se trouve sur les bords de la ria d’Etel ou rivière d’Etel. C’est un petit fleuve côtier qui coule dans un aber, c'est-à-dire que sa vallée profonde est envahie par la mer à marée montante. Cet aber, comme les autres, a pour caractéristique le mélange de l'eau saumâtre avec l'eau douce à marée haute.

Elle se jette dans l’Atlantique après la commune d’Etel, après un cours de 35 km.

Sur la ria, au niveau de Locaol-Mendon, exercent sept ostréiculteurs. La commune est donc tout à la fois maritime et terrienne.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.