10.000 Airois, les habitants de cette commune située entre Béthune et Calais, près de Saint-Omer et d’Arques, célèbre pour ses verreries.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

La commune est traversé par la Lys, et se place dans la plaine du même nom, la plaine de la Lys, riche en limons et d’une grande fertilité.

Aire-sur-la-Lys est une ancienne cité fortifiée, longtemps place forte très convoitée. Elle fit partie du Comté de Flandres, puis du Comté d’Artois, puis des Pays-Bas bourguignons, et fut de ce fait une possession de Charles Quint au 16° siècle. Cette place forte fut donc à plusieurs reprises attaquée, pillée, ruinée. Pendant la Première Guerre Mondiale, la ville paya aussi un lourd tribut. Elle fut lourdement bombardée par les Allemands en avril 1918. Elle s’était distinguée en accueillant des milliers de réfugiés, étant proche de la ligne de front.

Aire-sur-la-Lys possède des monuments remarquables, 23 monuments historiques. Dont le beffroi, classé au patrimoine mondial comme tous les beffrois du Nord et du Pas-de-Calais, accessible à la visite (il faut monter 236 marches), et l’exceptionnel baillage, une construction Renaissance et de style flamand, réalisée en 1600. Le bailliage est appelé ainsi car il a accueilli à plusieurs reprises le tribunal du bailli aux 17° et 18° siècles. Les façades sont très richement décorées. D’élégantes colonnes en pierre supportent des arcades, donnant notamment sur la Grand'Place. Ce baillage accueille de nos jours l'Office de tourisme. Et la grande salle de l'étage est utilisée pour des expositions temporaires.

C’est depuis l’une des fenêtres de ce baillage que Monsieur le Maire lancera une andouille, dimanche prochain, à l’occasion du festival de l’andouille, une tradition, à Aire-sur-la-Lys. Eh oui, à Dunkerque, le maire lance des harengs fumés pour le carnaval, et ici c’est le jet d’andouille, début septembre.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.