Ranville (Calvados)
Ranville (Calvados) © Ikmo-ned

Dans le Calvados, Ranville, 1600 habitants, se place entre Caen et Ouistreham.

Ranville a été le premier village de France libéré, le 6 juin 1944, par des parachutistes britanniques.

Peu après minuit, le clocher du village de Sainte-Honorine-la-Chardronnerette servit de point de repère aux pilotes de planeurs qui se posèrent les premiers, à quelques centaines de mètres des ponts de Bénouville et Ranville. Grâce à l'effet de surprise, les ponts furent pris, après un violent mais bref combat.

Le message secret "Ham and jam" (« Jambon et confiture »), qui signifiait la réussite de l'opération, fut reçu quelques instants plus tard à Londres, avec un grand soupir de soulagement : les ponts de Ranville et Bénouville (rebaptisé alors Pegasus Bridge), sur le canal de Caen à la mer, étaient aux mains du Major Howard et de ses commandos. Dans l’après-midi, les hommes du Major Howard sont relevés par autre commando, dirigé par Lord Lovat. C'est ainsi que Bill Millin entrera dans la légende du Jour J. Ce soldat écossais, Bill Millin, était « piper », c’est-à-dire joueur de cornemuse, le joueur personnel de Lord Lovat.

L’histoire raconte que les commandos britanniques, qui tenaient le pont entre Ranville et Bénouville, entendirent, au loin, la cornemuse de Millin, avant même de voir les renforts arriver. Comme les soldats allemands l'attestèrent plus tard, ils ne le visèrent pas, pensant qu’il était fou.

Bill Millin, mort en 2010, a sa statue à Colleville-Montgomery, à quelques kilomètres d’ici.

Carte du jeu des 1000 euros - Calvados
Carte du jeu des 1000 euros - Calvados © Radio France

Si vous désirez que le Jeu des 1000 passe dans votre commune
Si vous désirez que le Jeu des 1000 passe dans votre commune © Radio France
participez au jeu des 1000 euros
participez au jeu des 1000 euros © Radio France

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.