En Alsace, Wittenheim est une ancienne ville de mineurs, dans une environnement industriel, mais qui profite de la forêt du Nonnenbruch

Chevalement Théodore
Chevalement Théodore © Wittenheim

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

Dans le sud de l’Alsace, près de Mulhouse, Wittenheim fut allemande, comme toute l’Alsace-Moselle, de 1871 et 1918. Et la ville fut annexée par le régime nazi de 1940 à 1945.

Wittenheim a connu l’essor de l’industrie textile à partir de la fin du 19° siècle, et, de 1894 à 2004, elle fut une ville minière d’extraction de la potasse. Ce passé minier est très visible, à travers un chevalement, un monument dédié aux mineurs décédés au travail, des terrils et des cités ouvrières. La ville a accueilli des ouvriers venus de Pologne et d’Italie. Et chaque année, des Journées Italiennes sont organisées, avec des concerts, du folklore, des défilés, notamment de voitures de collections (des belles italiennes), des repas et stands de spécialités gastronomiques, des conférences sur l’art italien, le cinéma etc. Rendez-vous en septembre pour ces Journées Italiennes.

C’est le spécial jeunes aujourd’hui dans cette ville de près de 15.000 habitants, où chaque année aussi est mise à l’honneur la littérature jeunesse. C’est le festival RAMDAM, pendant tout un week-end d’animation et de spectacles autour du livre et de la lecture, organisé fin mars par la MJC. Cette année, c’était les 20 ans de RAMDAM.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.