Le bourg est entouré de grands champs cultivés en céréales. Le territoire est plat.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions

►►► Posez la candidature de votre commune

Villers-en-Cauchies, presque 1300 habitants (les Villersoises et Villersois), dans le Nord, se situe aux limites de l’entité paysagère du Cambrésis, à la jonction entre l’Ostrevant et la Basse Vallée de l’Escaut. Nous sommes à 15 kms à l’est de Cambrai.

Le village est mentionné au Moyen-Age sous les noms de Vilario Villare de Calceia ou Villare in Calceia, puis Villars en Cauchie : c'est donc la métairie « sur la chaussée » (calceia), c'est-à-dire l'ancienne voie romaine de Cambrai à Bavay, où se trouvent d’aillleurs les restes d’un forum gallo-romain. Le village semble donc tirer son nom et son origine d’une exploitation agricole (villa), installée le long de cet axe militaire et économique qui structurait la Gaule belgique. La Gaule belgique est une des trois provinces entre lesquelles, d'après Jules César, la Gaule a été divisée lors de la guerre des Gaules.

Au XVIe siècle, Villers-en-Cauchies faisait partie des Pays-Bas espagnols, eux-mêmes rattachés au vaste empire des Habsbourgs, et il y eut de nombreuses incursions françaises. C’est sous le règne de Louis XIV que se sont concrétisées les ambitions territoriales françaises marquées notamment par l’annexion du Hainaut-Cambrésis, dont Villers-en-Cauchies faisait partie. Le Roi Soleil aurait fait étape à plusieurs reprises à Villers, en particulier le soir du 12 mars 1677 lors des opérations militaires contre Valenciennes.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.