Dans ce village agricole du Limousin, a été créée une ferme collective

Coussac-Bonneval
Coussac-Bonneval © Coussac-Bonneval

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions pour le jeu

►►► Posez la candidature de votre commune

A une quarantaine au sud de Limoges, Coussac a pris le nom du château de Bonneval, une grande famille qui possède la forteresse depuis l’époque médiévale. La commune de 1350 Coussacois porte donc le nom de Coussac-Bonneval.

Il existe une micro-centrale hydroélectrique gérée par la commune depuis plus de 10 ans.

Autre activité importante sur la commune, l’agriculture : élevage de la race bovine Limousine, élevage ovins et arboriculteurs.

A noter l’existence d’une ferme collective, qui a vu le jour en 2016. 11 agriculteurs diplômés ingénieurs agronome ont fait le choix de s’associer autour d’un projet commun d’agriculture biologique diversifiée. Une authentique agriculture paysanne. Ils produisent du pain cuit au feu de bois, des bières artisanales, des légumes, des fromages de chèvre et de vache, de la viande de porc.

Puisque nous sommes non loin de Limoges, on pense à la porcelaine. A juste titre, car il y avait, entre Coussac-Bonneval et Saint-Yrieix-la-Perche, des carrières de kaolin. A quelques centaines de mètres du bourg de Coussac, on découvre un grand bâtiment construit autour d’une cour carrée. Il s’agit de la manufacture de porcelaine de Coussac-Bonneval, et établie  par le général marquis Hippolyte de Bonneval. Le bâtiment eut ensuite une vocation agricole. La production porcelainière de cette manufacture (que les Coussacois appellent « La fabrique ») fut de grande qualité. Des pièces de collections sont conservées au Musée Adrien Dubouché à Limoges.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
(ré)écouter Le jeu des 1000 € Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.