Les Berges de la Seine et de l'Yerres
Les Berges de la Seine et de l'Yerres © radio-france / Mairie Villeneuve ST Goegres

Pour ce dernier jour de l’année, nous sommes toujours en Val-de-Marne, à Villeneuve-Saint-Georges.

L’histoire de Villeneuve démarre au Moyen âge où l’église a créé une « ville neuve » qui porte le nom d’un saint. Puis tout au long des siècles, Villeneuve-Saint-Georges est devenue un lieu de passage pour les grands du royaume pour aller à la chasse. Lieu ou Madame de Sévigné avait ses habitudes rue de Paris.

La Révolution française et celle de 1848 ont marqué un tournant pour la commune.

Villeneuve est devenue une ville où les ouvriers viennent y habiter, notamment des cheminots, des chaudronniers. Villeneuve accueillait aussi la bourgeoisie parisienne qui s’y rendait en villégiature, profitant de l’Yerres, des bords de Seine, de la campagne. C’est ainsi que l’académicien, ministre de l’instruction publique Victor Duruy aimait faire de la barque et de l’équitation à Villeneuve. La Maison de Victor Duruy est située dans une rue qui porte son nom. Une école porte également son nom.

A la fin du 19ème siècle, le chemin de fer a transformé le paysage de la ville. Le triage de Villeneuve devient ainsi le premier Triage d’Europe ! Ce centre reste très important.

De nos jours, Villeneuve-Saint-Georges est reliée à la gare de Lyon en 10 mn en RER, 15 mn de Châtelet-les-Halles.

Et elle bénéfice de la proximité de l’aéroport d’Orly et de Rungis, dans ce Sud-Est parisien. Nous sommes d’ailleurs dans le Sud-Est Théâtre, le SET, dont on parlera demain, jour de l’an.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.