Réserve africaine de Sigean
Réserve africaine de Sigean © / Michael Pfeiffer

Entre Narbonne et Perpignan, Sigean se place au bord d’un étang ; c’est ainsi que l’on appelle dans le Languedoc et le Roussillon ces étendues d’eau salée ; ailleurs, on parlerait plutôt de lacs, mais ici c’est le mot « étang » que l’on emploie.

L’étang de Sigean, d’une superficie de 5500 hectares, il communique avec la mer par le grau de Port-la-Nouvelle. On peut profiter de la base nautique de Port-Mahon.

Patrimoine à sauvegarder, l'île de l'Aute appartient au conservatoire du littoral depuis 12 ans et c'est la ville de Sigean qui s'occupe de sa gestion. Entourée par les eaux de l'étang, l'île offre une vue imprenable sur toute la zone qui s'étend de Port-La Nouvelle à Narbonne. Elle est recouverte d'une vaste étendue de plaines et de garrigues, et on peut y faire de belles balades, en respectant la nature qu’elle nous offre, ça coule de source.

A Sigean, au bord des étangs, on peut aussi rencontrer des petites et grosses bêtes inattendues, espèces non endémiques, qui viennent de l’autre côté de la Méditerranée ou de plus loin. Elles sont en semi-liberté dans la Réserve Africaine. Ce parc animalier vous permet d’approcher autruches, grues, zèbres, antilopes, lions, éléphants, gibbons… des animaux qui vous observeront autant que vous les observerez. La Réserve Africaine de Sigean, ouverte toute l’année, possède une superficie de 300 hectares et plus de 3800 animaux y vivent. Pour la visiter, prenez suffisamment de temps ; une partie se fait en voiture, une autre à pied.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.