Saint-Mesmin est une commune du Haut Bocage Vendéen, localisée dans l’Est du département, à la frontière des Deux-Sèvres. 1770 habitants.

►►► Retrouvez les dates des prochains enregistrements

►►► Envoyez vos questions

►►► Posez la candidature de votre commune

Le nom Saint-Mesmin dérive de Saint-Maximin, nom d’un moine qui vécut à l’époque de Clovis.

La ville possède un monument particulièrement connu : le château de Saint-Mesmin (situé en fait sur la commune voisine de Saint-André-sur-Sèvre). C’est une ancienne forteresse médiévale.

Pierre de Montfaucon, seigneur de ce château, l’a fait construire au 14°siècle. A cette époque, le château était entouré de douves en eau. Montfaucon fortifia le château en y ajoutant au 15ème siècle l’imposant donjon de 28 mètres. Le château fut principalement un lieu de résidence.

En 1796, une quarantaine de Vendéens se réfugièrent et furent assiégés à l’intérieur du château durant quatre jours face à l’armée républicaine.

Le château fut vendu comme bien national en 1798. La famille Proust l’achètera avec son domaine en 1818. Il servira d’hôpital militaire durant la première Guerre Mondiale. La création de l’Association du Château de Saint-Mesmin a permis de redonner vie au château.

En 1990, Paul Proust, le propriétaire, a rétrocédé le château et ses dépendances à une association, qui en assure la conservation, la restauration et l’animation. Le château appartient depuis 2003 au Syndicat Mixte du Château de Saint-Mesmin, un ensemble public.

Il est ouvert au public une grande partie de l’année, en l’occurrence jusqu’au 1° novembre (donc jusqu’à demain, ensuite il rouvrira en février) et des animations médiévales y sont organisées en été.

L'équipe

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.