Les larmes des Marseillais, réunis ce matin rue d'Aubagne, six mois après l'effondrement de deux immeubles. Neuf minutes de silence ont été observées en mémoire des victimes. Près d'un millier d'habitants attendent toujours d'être relogés.

L'émotion à Marseille six mois après l'effondrement de la rue Aubagne
L'émotion à Marseille six mois après l'effondrement de la rue Aubagne © AFP / Boris HORVAT

Au sommaire également : 

  • Le coup d'envoi du G7 environnement ce matin à Metz.
  • La situation explosive, aussi, au Proche-Orient, bombardements contre tirs de roquette depuis deux jours
  • La Bulgarie où le Pape François y est un peu seul, ce midi : aucun dirigeant orthodoxe ne veut participer aux célébrations  
  • Et puis quand le sport aide les plus faibles, c'est le pari d'une association de rugby qui vient de monter une équipe : dans les rangs, des réfugiés, des sans papiers et des SDF. 
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.