C'est une petite bombe lâchée en début de semaine sur Twitter. Un Youtubeur, Squeezie, 11 millions d'abonnés, accuse certains de ses confrères de profiter de la vulnérabilité et la jeunesse de leurs fans, pour obtenir des faveurs sexuelles.

Un Youtubeur accuse certains de ses confrères de profiter de la vulnérabilité et la jeunesse de leurs fans
Un Youtubeur accuse certains de ses confrères de profiter de la vulnérabilité et la jeunesse de leurs fans © AFP / Aytac Unal / Anadolu Agency

Le tweet de Squeezie est publié lundi. Il est relayé plus de 45 000 fois sur Twitter. 

Dans la foulée, les internautes lancent le hashtag #balancetonyoutubeur. Il est utilisé plus de 15 000 fois, notamment pour dévoiler des dizaines de captures d’écran qui révèlent des échanges douteux entre les youtubeurs et de jeunes abonnés mineurs.

L'interview de Vincent Manilève, journaliste spécialiste d'internet, à lire ici : #BalanceTonYoutubeur : "les abonnés croient qu'ils ont affaire à des amis"

Orlane fait partie de celles qui dénoncent, elle déroule son histoire : en 2016, elle a alors 16 ans, un certain W la contacte sur la messagerie privée de Twitter. C’est un youtubeur de 30 ans, elle en est fan. Il l’incite à venir chez lui. Elle comprend très vite qu’il lui fait des avances sexuelles. Finalement, ils ne se verront jamais.

Depuis, Orlane a publié plusieurs témoignages d’autres victimes présumées, à coup de captures d’écran comme preuve. Mais l’authenticité de ces tweets est pour l’instant difficilement vérifiable.

Sur Twitter, la réponse de l’une des mega stars de YouTube, Cyprien :

Et aussi

  • Snapchat. Le réseau social perd des abonnés. Trois millions en moins entre le premier et le deuxième trimestre 2018. 
  • IVG. Après 17 heures de débat, le sénat argentin a voté contre la dépénalisation de l'avortement, à 38 voix contre 31 et 2 abstentions.
  • Météo. 26 départements en alerte orange aux orages ce midi. Des milliers de foyers sont privés d'électricité.
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.