Les titres

  • Plus de 13 millions de téléspectateurs hier soir sur TF1. L'intervention de Dominique Strauss-Kahn a battu des records d'audience. Reste à savoir si l'ancien patron du FMI aura convaincu les Français avec ses explications, car sur le fond il n'a apporté aucune précision sur ce qui s'est passé au Sofitel de New-York. Les avocats de Naffissatou Diallo parlent d'une attitude inexcusable. On reviendra en détail avec Franc Cognard sur les arguments développés par DSK. On reviendra aussi sur la seule faute qu'il concédée. Une faute morale qui rappelle un peu le fameux "responsable mais pas coupable". On en parlera avec le psychiatre Serge Hefez qui sera en direct avec nous dans quelques minutes .

  • Sur le plan politique, l'intervention télévisée de Dominique Strauss Kahn laissera des traces à n'en pas douter. Car DSK qui a parlé de Martine Aubry comme d'une amie a reconnu qu'il y avait bien eu un pacte entre eux, ce qu'elle n'avait jamais voulu reconnaître. Les amis de François Hollande boivent du p'tit lait.

  • Enfin, nous nous arrêterons sur les réactions suscitées par cette interview sur internet.

    Au sommaire de ce journal également :

  • l'enquête qui se poursuit dans la Sarthe au lendemain du déclanchement de l'alerte enlèvement qui a permis de retrouver deux sœurs

  • le colonel Kadhafi toujours introuvable qui à qui une société française avait vendu un 4X4 furtif

  • la question d'un état palestinien soumise à l'ONU.

  • et le prix du gaz qui pourrait bien augmenter à nouveau

  • on terminera avec le ténor Roberto Alagna qui a montré une nouvelle fois qu'il avait du caractère.
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.