Les titres :

  • Le n°2 de la PJ de Lyon est toujours en garde à vue mais il n'est pas le seul. Trois autres chefs policiers sont interrogés également par l'inspection générale des services soupçonnés d'être impliqués dans une affaire de trafic de stupéfiants. Une affaire qui provoque un véritable choc chez les policiers. Nous entendrons Claude Guéant le ministre de l'Intérieur qui parle d'une immense douleur. L'invité de ce journal est Emmanuel Roux, le secrétaire général adjoint du syndicat des commissaires avec qui nous parlerons également du site internet Cop-Watch
  • Le site Cop-Watch est un site de fichage des policiers au nom de la lutte contre les violences policières. Le ministère de l'Intérieur demande son interdiction.
  • Brice Hortefeux a été entendu par la police ce matin à Nanterre. Il a été interrogé sur ses propos tenus lors d'un appel téléphonique à son ami Thierry Gaubert à qui il avait dit "elle balance beaucoup Hélène." Il se dit soulagé d'avoir pu s'expliquer.
  • La juge Presvost Despres a comparu ce matin devant ses supérieurs hiérachiques. Dans son cas, il s'agit de l'affaire Bettencourt.
  • Le couple de ravisseurs à l'origine de l'enlèvement de deux petites filles il y a deux semaines au Mans a été arrêté.
  • Une tablette électornique à 1 euro par jour pour les étudiants
  • une lettre internet pour ceux qui ne veulent pas prendre la peine d'écrire et de mettre un timbre..
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.