Le 4x4 des deux touristes français disparus mercredi dans le nord du Bénin a été retrouvée vide. Dans cette zone frontalière, l'insécurité est grandissante et les infiltrations jihadistes possibles.

Que s'est-il passé dans le nord du Bénin mercredi dernier ? Deux Français et leur guide béninois sont portés disparus depuis une excursion en 4x4 dans le parc national de la Pendjari, à la frontière avec le Burkina Faso. La voiture a été retrouvée vide. Il y avait des traces de passage vers la frontière. Le corps d'un homme a été découvert sur la berge béninoise de la rivière qui délimite cette frontière. Il pourrait s'agir du guide, mais il n'y a aucune certitude. 

L'inquiétude est grandissante, d'autant que cette zone "est fortement déconseillée depuis quelques mois avec la pénétration de groupes jihadistes au Burkina Faso", rappelle le journaliste et écrivain spécialiste du continent africain, Antoine Glaser. Le nord du Bénin est "soumis à une insécurité grandissante, poursuit-il, surtout maintenant qu'il n'y a plus du tout de coopérant ni de touristes ni d'ONG dans cette zone sahélo-saharienne, cela permet aux jihadistes d'imposer leurs lois dans toute cette région"

Les autres titres du journal

A 21 jours des élections au Parlement européen, Marine Le Pen était en campagne à Bruxelles dimanche. La présidente du Rassemblement national est venue apporter son soutien au Vlaams Belang, le parti d’extrême-droite belge. Elle est surtout venue chercher des alliés pour constituer un "supergroupe" au Parlement européen.

De la paille brûlée contre le gel, c'est la solution trouvée ce week-end par les vignerons pour sauver leur année. Illustration dans le Jura. 

Le Racing 92 reçoit le Stade Français. Derby capital pour les Parisiens en Top 14 de rugby. 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.