A la Une, les commémorations à Paris du centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale avec plus de 70 chefs d'états et de gouvernement. Un forum pour la paix et défendre le multilatéralisme. Paradise en Californie ravagée par les flammes. Françis Joyon plus très loin derrière François Gabart dans la Route du Rhum

De nombreuses images fortes lors de la cérémonie à Paris pour le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale. D'abord à 11h, ces  dizaines de chefs d'états et de gouvernements qui marchent en ligne sur les Champs-Elysées jusqu'à la tombe du soldat inconnu au son des cloches de la cathédrale Notre Dame. Une "Sarabande" de Bach interprétée par le violoncelliste américain Yo-Yo Ma. Des témoignages de combattants, lus par des lycéens en différentes langues. Et le Boléro de Ravel par l'orchestre des Jeunes de l'Union Européenne. Sous une pluie fine, le discours d'Emmanuel Macron : leçon de paix au monde et plaidoyer pour l'amitié franco-allemande, l'Union Européenne et l'ONU. "Additionnons nos espoirs au lieu d'opposer nos peurs" a dit le président de la République. Appelant à refuser le repli, la violence et la domination.

2 min

Cérémonie à Paris pour le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale

Par nathalie hernandez

Et derrière des barrières et les forces de l'ordre, un public très motivé. Des centaines de personnes ont attendu des heures sous la pluie et  n'ont pas vu grand chose de la cérémonie faute d'écran géant. Mais elles n'auraient manqué l'événement pour rien au monde. Pour rendre hommage à leurs ancêtres et aux combattants.

Le Forum de Paris pour la Paix s'est ouvert pour 3 jours à la Grande Halle de la Villette. Chefs d'Etats, de gouvernements, entrepreneurs, représentants d'ONG débattent de la "gouvernance mondiale" et défendent le multilatéralisme. Sans surprise, le président américain Donald Trump ne s'y est pas rendu. Il est allé au cimetière de Suresnes près de Paris, pour rendre hommage aux combattants américains morts lors la Grande Guerre. 

Des vents violents, chauds et secs qui attisent les flammes. Combat difficile pour les pompiers de Californie qui luttent contre plusieurs incendies qui ont fait au moins 25 morts. Au Nord de Sacramento, celui que l'on surnomme le "Camp Fire" ravage tout. La ville de Paradise, qui compte 27. 000 habitants n'est plus que paysage de désolation. Plus de 250. 000 personnes ont reçu l'ordre d'évacuer leurs domiciles dans cet Etat.

55 sec

Combat difficile pour les pompiers de Californie qui luttent contre plusieurs incendies

Par Grégory Philipps

Et si Françis Joyon remportait la Route du Rhum? Hier encore on aurait trouvé cela absurde, mais plus tant que ça aujourd'hui. Le vétéran français s'est beaucoup rapproché ces dernières heures du jeune leader François Gabart. A tel point qu'on s'attend à un sprint pour l'arrivée, prévue dans la nuit à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.