Les députés britanniques reportent leur décision sur l'accord de Brexit en votant un amendement. "Droit de retrait" ou "grève sauvage", syndicats et direction de la SNCF s'affrontent sur la nature du mouvement. On connait la première demi-finale de la coupe du monde de rugby : la Nouvelle Zélande face à l'Angleterre.

"Un délai supplémentaire n'est dans l'intérêt de personne". Réaction de l'Elysée après le choix des députés britanniques qui ont adopté un amendement qui repousse le vote sur l'accord sur le Brexit. Concrètement, l'amendement prévoit de reporter tout vote sur le Brexit tant que la législation nécessaire à son application n'a pas été votée au Parlement. Et la France insiste : "Un accord a été négocié, il appartient désormais au Parlement britannique de dire s'il l'approuve ou le rejette. Il faut un vote sur le fond". Autre réaction, celle de la Commission Européenne : "C'est à Londres de nous donner la marche à suivre "dès que possible" et d'informer aussi vite que possible les Européens des prochaines étapes. Déçu mais catégorique, Boris Johnson le Premier ministre britannique assure qu'il ne "négociera pas de report avec l'Union européenne" et qu'il fera tout pour que le Brexit intervienne d'ici au 31 octobre.  Et des dizaines de milliers de personnes ont marché dans les rues de Londres pour demander un nouveau référendum sur le Brexit et se sont réjouies du vote des députés.

Le trafic reste très perturbé à la SNCF. Des cheminots disent exercer leur droit de retrait après un accident mercredi dans les Ardennes. Un conducteur de TER blessé a dû porter secours aux passagers car il était le seul agent présent dans le train. Pour la direction de la SNCF il ne s'agit pas d'un droit de retrait mais bien d'une grève. En visite surprise à la Gare de l'Est à Paris tout à l'heure, le premier ministre a assuré qu'il s'agissait d'un "détournement du droit de retrait qui s'est transformé en grève sauvage". Edouard Philippe demande à la SNCF d'examiner toutes les suites possibles et notamment judiciaires.

L'Angleterre face à la Nouvelle Zélande en demi finale de la Coupe du Monde au Japon samedi prochain... Les 2 équipes ont largement dominé leur adversaires des quarts aujourd'hui. 46 à 14 pour la Nouvelle Zélande face à l'Irlande. 40 à 16 pour les Anglais face à l'Australie.  L'autre demi-finale opposera les vainqueurs des deux derniers quarts de finale demain : Pays de Galles-France et Japon-Afrique du Sud.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.