Interpellé sur la pénurie de masques de protection, Olivier Véran, le ministre de la Santé annonce une livraison prochaine de 250 millions d'unités, notamment pour les soignants et les malades.

Où sont les masques ? Y'en aura-t-il assez pour faire face au coronavirus ? Ce sont les questions brûlantes du moment et elles sont "légitimes", assure Olivier Véran. Face à la polémique qui monte en France, le ministre de la Santé annonce "plusieurs commandes pour plus de 250 millions de masques" qui seront livrés "progressivement au cours des prochaines semaines". Il appelle aussi les Français qui n'en ont pas besoin à les rendre et "à les remettre à la disposition des soignants". 

Les autres titres du journal

Dépistages. Le conseil scientifique du gouvernement rendra lundi son avis sur une éventuelle prolongation du confinement et ses modalités. Et après le confinement ? "L'épidémie va se poursuivre, tout ne sera pas réglé, prévient son président. Donc il faut qu'on envisage une nouvelle stratégie". Elle pourrait ressembler à celle pratiquée en Corée du Sud : "Un dépistage en très grand nombre des personnes qui se croient atteintes" du Covid-19, indique Jean-François Delfraissy.

5e jour de confinement : contrôles renforcés et lieux interdits. A Paris, les berges de la Seine, le Champ de Mars et les pelouses des Invalides sont fermés aux passants. D'autres espaces naturels prisés des promeneurs sont désormais interdits en France. Plusieurs communes annoncent des couvre-feu, comme Nice, Perpignan et Béziers. 

Jour de carence. Edouard Philippe a annoncé, samedi, à l'Assemblée nationale, la suspension générale du jour de carence en cas d'arrêt maladie pendant toute la durée de l'Etat d'urgence sanitaire qui doit être voté dans la nuit par les députés. 

L'Allemagne propose son aide. En Allemagne, le land du Bade-Würtemberg offre son aide à l'Alsace en demandant à ses hôpitaux qui le peuvent d'accueillir des malades français.

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.