Le président de la République a inauguré samedi le 57e Salon de l'agriculture à Paris. Il a tenté de rassurer un monde agricole en plein doute.

Passage obligé pour les présidents français, le Salon de l'agriculture a ouvert ses portes ce matin à Paris. Inauguration en présence d'Emmanuel Macron. Entre deux bains de foule et selfie, le chef de l'Etat, qui déambule depuis 8h15 dans les allées du Parc des exposition, a été interpelé par de nombreux agriculteurs, inquiets de l'impact des normes phytosanitaires, des distorsions de concurrence, de l'agribashing - ce sentiment pour les agriculteurs d'être dénigré par la population - mais aussi du budget de la Politique agricole commune (PAC) au lendemain de l'échec des négociations sur le budget à Bruxelles. Alain Gastal a suivi cette visite présidentielle durant laquelle Emmanuel Macron n'a pas ménagé pas ses efforts pour déminer les sujets qui fâchent.

Les autres titres du journal

Coronavirus. Etrange week-end en Italie : pas de messe, pas de match, pas de carnaval non plus dans plusieurs villes du nord du pays, en Vénétie et Lombardie notamment. Le pays est touché de plein fouet par le nouveau coronavirus. En 24 heures, le bilan des contaminations est passé de 3 à une cinquantaine. On compte aussi deux morts : les deux premiers décès d'Européens à cause de l'épidémie. Le témoignage de Magalie, une Française qui vit en Italie.

Rugby. Le XV de France joue en ce moment dans l'Enfer de Cardiff, le Millenium Stadium pour le troisième match du Tournoi des Six nations en rugby. Les Bleus mènent 10-3 après 20 minutes de jeu.

Trafic. Chassé-croisé des vacances sur les routes : la journée est classée rouge en Auvergne-Rhône-Alpes dans les deux sens.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.