A la Une, moins de manifestants en France mais plus de tensions. Mobilisation des gilets jaunes et des affrontements sur les Champs-Elysées à Paris. Autre mobilisation, des milliers de personnes contre les violences sexuelles. Et puis 2/1 pour la Croatie en finale de la Coupe Davis contre la France.

Le face à face dure depuis ce matin, gilets jaunes face aux forces de l'ordre sur les Champs-Elysées à Paris. Barricades incendiées, pavés descellés, feux tricolores arrachés et riposte aux canons à eau et gaz lacrymogène.  Au moins 30 personnes ont été interpellées dans la capitale. Des affrontements également à La Réunion. Les manifestants ont lancé des galets et les forces de l’ordre ont répliqué avec des bombes lacrymogènes.

Et partout en France, des manifestations pacifiques et dans le calme : péages gratuits et autres opérations escargot. Des dizaines sont toujours en cours. Selon le ministère de l'Intérieur, il y aurait 81. 000 manifestants dans toute la France contre 244. 000 samedi dernier à la même heure. On compte également 19 blessés dont 4 gendarmes.

Pour que la lutte contre les violences sexuelles devienne l'une des priorités du gouvernement. Des milliers de personnes, des femmes, des hommes de toutes les générations ont marché dans une cinquantaine de villes en France à l'appel d'un collectif citoyen , à la veille de la Journée Internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes. A Toulouse, Lyon, Marseille, Lille ou Paris, partout les mêmes slogans comme "ras le viol". et les mêmes revendications.

L'équipe de France de Coupe Davis de tennis respire un peu. La Croatie ne mène plus que 2/1 en finale au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq. Après les 2 défaites en simple hier, victoire ce soir de la paire Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut face aux croates Mate Pavic et Ivan Dodig en quatre sets après plus de 3h30 de match. Tout se joue donc demain.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.