Des Britanniques aux Italiens en passant par les Français et les Allemands... Il aura fallu quatre jours de scrutin pour désigner les 751 députés du Parlement européen. En France, à deux heures de la fermeture des derniers bureaux de vote, la participation est nettement en hausse par rapport à 2014.

On s'intéresse un peu plus à l'Europe qu'il y a cinq ans : voilà le premier enseignement de ces élections pour le Parlement européen. En France métropolitaine, à 17h, le taux de participation était de 43,29%, soit une hausse de 8 points par rapport au scrutin européen de 2014 à la même heure (35,07%), selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Selon les projections de notre partenaire Ipsos-Sopra Steria, le taux final de participation serait même d'au moins 50,5%. Illustration de ce regain d'intérêt pour ce scrutin avec un reportage dans un bureau de vote du XIIe arrondissement de Paris.  

Au total, 28 pays ont voté depuis jeudi pour ces élections européennes, soit plus de 400 millions d'électeurs. Les premiers résultats sont attendus à 23h, après la fermeture des bureaux de vote italiens. En Autriche, les conservateurs sont en tête, selon les estimations à la sortie des urnes, et l'extrême droite arriverait troisième derrière les sociaux-démocrates. En Allemagne - qui envoie le plus gros contingent d'élus au Parlement européen avec 96 députés - le camp d'Angela Merkel domine les Verts qui réalisent une percée sans précédent, selon des sondages.

Les autres titres du journal

Jihadisme. Trois ressortissants français ont été condamnés à mort ce dimanche par un tribunal de Bagdad en Irak pour leur appartenance au groupe Etat islamique. Ils avaient été arrêtés en Syrie par une alliance arabo-kurde anti-jihadiste.

Rugby. Deux ans après l'avoir quitté, l'Aviron Bayonnais reviendra en Top 14 de rugby la saison prochaine. Alors qu'ils n'étaient pas favoris, les Basques ont battu Brive (21-19) en finale de Pro D2 dimanche grâce à la pénalité inscrite dans les toutes dernières secondes par Martin Bustos Moyano. Les Corréziens ont encore une chance d'accéder à l'élite, le 2 juin, contre Grenoble, le 13e du Top 14.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.