Ils ont été plusieurs milliers à manifester aujourd'hui, dans un mouvement inédit.

Manifestation de policiers, place de la Bastille à Paris, le 2 octobre 2019.
Manifestation de policiers, place de la Bastille à Paris, le 2 octobre 2019. © AFP / Denis Meyer / Hans Lucas

Les policiers veulent être entendus : entre suicides en série et accusations de bavures avec les Gilets Jaunes, ils ont crié aujourd'hui leur ras-le-bol dans la rue.

Ecouter les angoisses d'une population éreintée et inquiète : à Rouen, une semaine après l'incendie de Lubrizol, les services de l'Etat ouvrent pour trois jours une cellule psychologique.

Au Royaume-Uni, Boris Johnson se dit prêt à un Brexit à la fin du mois et met la pression sur l'Europe avec un projet, et un ultimatum.

En Irak, la contestation sociale contre la corruption et les services publics en ruines tourne au bain de sang, la police tire à balles réelles sur les manifestants.

Nous vous raconterons enfin l'histoire de cette chanteuse lyrique venue assister à un concert hier à l'auditorium de Radio France. Pour dépanner un collègue malade, elle se retrouve sur scène, à chanter un rôle qu'elle ne connaissait pas.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.