Le Premier Ministre reçoit toute la journée les responsables de toutes les formations politiques à Matignon.

Toutes les oppositions ont défilé dans le bureau du chef du gouvernement après les manifestations violentes des Gilets Jaunes, et appellent à des gestes forts de l’exécutif. Pendant ce temps Emmanuel Macron reste muet.

La justice elle aussi se prononce aujourd'hui sur le mouvement, sur les dizaines de Gilets Jaunes interpellés à paris et ailleurs samedi, l'occasion de dresser des portraits de ces "néo-émeutiers".

Les lycéens se joignent au mouvement aujourd'hui. La situation a dégénéré à Aubervilliers, où près de 200 jeunes, selon la police ont investi la rue et brûlé une voiture.

Les Gilets Jaunes, hors des partis, des syndicats et des medias traditionaux : ils ont trouvé un espace de débat et de coordination sur les réseaux sociaux, grâce aux "facebook live" notamment;

Dans l'actualité également, le premier procès du Levothyrox se tient près de Lyon, dans un centre des congrès pour accueillir les très nombreux plaignants.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.