Des entreprises misent sur le télé-travail, pour éviter les problèmes de transport.

Les Français vont devoir composer sans les transports en commun demain, où les taux de grève risquent d'être imposants (09/04/2018)
Les Français vont devoir composer sans les transports en commun demain, où les taux de grève risquent d'être imposants (09/04/2018) © AFP / GEORGES GOBET

La France à l'arrêt demain : grève dans les transports, les écoles et les services publics contre la réforme des retraites. L'une des solutions pour les entreprises est de proposer le télé-travail à leurs salariés.

Car les cheminots par exemple sont très remontés, l'un d'eux nous explique pourquoi il va se battre pour garder son régime spécial, la contrepartie de nombreuses contraintes liées à son poste.

Qui parmi les politiques manifestera demain ? Toute la gauche, et des cadres du Rassemblement National. La droite veut jouer le parti de l'ordre, même si elle conteste la réforme d'Emmanuel Macron.

Ce soir également, le président du Consistoire israélite du Bas-Rhin réclame des caméras dans les cimetières, après les profanations des cimetières juifs, dont le dernier en date à Westhoffen.

A la Cop25, la jeunesse prend le pouvoir, en tout cas une nouvelle génération fourbit ses arguments, à deux jours d'une nouvelle grande marche mondiale pour le climat.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.