Les pouvoirs publics pensent que la propagation du coronavirus dans tout le pays est inéluctable.

Le ministre de la Santé Olivier Véran et la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye préparent les esprits au stade épidémique du coronavirus en France (29/02/2020)
Le ministre de la Santé Olivier Véran et la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye préparent les esprits au stade épidémique du coronavirus en France (29/02/2020) © AFP / FRANCOIS GUILLOT

Le gouvernement se prépare à l'épidémie de coronavirus, l'épidémie c'est le stade 3, l'étape à venir face à une maladie qui semble s'étendre inéluctablement.

En tout cas pour le moment le report des élections municipales n'est pas à l'ordre du jour. Des consignes sont données pour éviter les contaminations dans les bureaux surtout là où l'on va voter avec des machines électroniques.

Dans les zones les plus infectées, les écoles sont fermées, les parents des enfants concernés peuvent demander des arrêts de travail en ligne sur le site de la CNAM.

A la une ce soir également, l'überisation est remise en question par la justice française ; la Cour de Cassation considère qu'il y a un lien de salariat entre la plateforme et ses chauffeurs.

Tensions très fortes à la frontière entre la Turquie et la Grèce, le président turc pousse les migrants vers l'Europe, la Grèce fait barrage dans un climat hautement inflammable.

Comment une cyberattaque peut mettre à genoux une entreprise de plus d'un millier de salariés : c'est ce qui est arrivé à la marque de lingerie Lise Charmel, en redressement judiciaire aujourd'hui, à cause d'un logiciel malveillant qui a volé toutes les données du groupe.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.