A la Une, des drapeaux en berne dans de nombreuses communes du Var après la mort du maire de Signes. Un député de la majorité condamné pour abus de confiance. La mort à 88 ans du prix Nobel de littérature Toni Morrison.

Un homme est toujours en garde à vue, au lendemain de la mort du maire de Signes dans le Var. Jean-Mathieu Michel a été percuté par un fourgon sur un chemin de campagne. L'élu de 76 ans était intervenu pour tenter d'empêcher les 2 occupants de jeter des gravats. Le véhicule a fait une manoeuvre et a renversé le maire. Le conducteur est toujours entendu par les enquêteurs qui privilégient la piste accidentelle. Le président de la République Emmanuel Macron "salue le dévouement inlassable de cet élu qui servait sa commune et ses habitants depuis plus de 40 ans et dont le dernier geste même traduisait le souci de son territoire et son implication à y faire respecter la loi".

Mustapha Laabid a déjà annoncé qu'il ne quitterait pas son fauteuil de député et fera appel de sa condamnation cet après-midi à Rennes à 6 mois de prison avec sursis, 3 ans d'inéligibilité et 10.000 euros d'amende. Le député La République En Marche d'Ille-et-Vilaine était poursuivi pour abus de confiance au préjudice d'une association  qu'il a présidé jusqu'à son élection en juin 2017.

Elle a écrit 11 romans sur une période couvrant six décennies, des essais, des livres pour enfants, deux pièces de théâtre et même un livret d'opéra. Tony Morrison est morte à 88 ans. Cette brillante universaitaire américaine avait obtenu le prix Pullizer en 1988 pour son roman "Beloved", l'histoire d'une mère qui tue sa fille pour qu'elle échappe à l'esclavage. Puis le Prix Nobel de litterature en 1993.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.