Le président de la FFF trouve que l'on arrête trop de matchs, quand des injures fusent.

Des supporters du Paris-Saint-Germain brandissent une banderole en réaction aux initiatives contre l'homophobie, ils dénoncent une attaque contre les groupes Ultras, au Parc des Princes à Paris (25 août 2019)
Des supporters du Paris-Saint-Germain brandissent une banderole en réaction aux initiatives contre l'homophobie, ils dénoncent une attaque contre les groupes Ultras, au Parc des Princes à Paris (25 août 2019) © AFP / FRANCK FIFE

Le foot doit se débarrasser de l'homophobie qui gangrène les stades, mais le patron de la Fédération trouve que le gouvernement en fait trop, trop de rencontres suspendues, quand des insultes homophobes sont criées dans le stribunes. La lutte contre le fléau est loin d'être terminée.

Les féminicides ont été la grande cause dont on a beaucoup parlé cette semaine avec le Grenelle organisé par le gouvernement. Le numéro d'aide aux victimes, le 3919, ne cesse de sonner depuis, près de 2 800 appels en deux jours, contre une moyenne de 250 par semaine avant le Grenelle.

Vous avez un billet de la compagnie Aigle Azur pour les jours à venir ? Pas de chance, les avions sont cloués au sol ce soir, sans solution pour les clients. Les agences de voyages sont furieuses.

Une nouvelle espèce de dinosaure vient d'être découverte au Japon, son squelette de huit mètres de long et son bec en canard viennent d'être reconstitués par des chercheurs nippons.

Le conseil de notre service Culture c'est le rappeur Niska, la sensation rap du moment sort son troisième album aujourd'hui.
Et le grand écart : Miles Davis, dans une vidéo inédite, l'INA met en ligne ce qui seraient les toutes premières images du trompettiste de génie, en décembre 1957.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.