A la Une le Pakistan qui expulse l'ambassadeur de l'Inde et suspend son commerce avec New Dehli après la révocation de l'autonomie du Cachemire indien. 3 personnes interpellées dans l'affaire des cigarettes trafiquées dans la Loire. Et la colère des coursiers de Deliveroo contre leur nouveau mode de rémunération.

Les relations diplomatiques entre le Pakistan et l'Inde ne sont pas totalement rompues mais presque. Islamabad rappelle son ambassadeur à New Dehli, expulse l'ambassadeur indien et suspend une grande partie du commerce avec l'Inde. La raison, c'est la décision du gouvernement indien de Narenda Modi de passer en force et de révoquer le statut spécial du Cachemire indien, une région rebelle revendiquée par le Pakistan. On redoute désormais un embrasement de la région, d'autant que les rassemblements contre cette décision sont réprimées. Hier un manifestant est mort au Cachemire indien, pourchassé par la police.

Pas question d'être payés en fonction de la distance parcourue. Des salariés de Deliveroo se mobilisent encore contre leurs nouvelles conditions de rémunération. Ils dénoncent des petites courses qui ne leur rapporteraient désormais que 2 à 3 euros et la précarisation de leur métier. Et ils demandent aux clients la plateforme de livraison de plats à domicile de ne rien commander aujourd'hui en signe de solidarité. Un rassemblement est prévu place de la République à Paris à 19h.

3 personnes, dont 2 mineurs interpellées dans la Loire, une semaine après l'ouverture d'une enquête par la parquet de Roanne. Elles sont soupçonnées d'avoir monté une arnaque pour voler des téléphones portables. Des cigarettes auraient été offertes à au moins 6 personnes,  mais elles contenaient une substance bien plus puissante que le cannabis qui les endormait.  A leur réveil, les victimes étaient dépouillées de leur téléphone.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.