Pour le troisième vendredi d'affilée, des milliers d'Algériens ont manifesté contre un énième mandat du président Bouteflika.

Des femmes algériennes participent à la manifestation du 8 mars 2019 à Alger contre un cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika.
Des femmes algériennes participent à la manifestation du 8 mars 2019 à Alger contre un cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika. © AFP / RYAD KRAMDI

Une marée humaine s'est répandu dans les rues d'Alger, pour dire "non" à la nouvelle candidature du président Bouteflika. En ce 8 mars, les femmes étaient en première ligne en ce 8 mars.

Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, beaucoup se sont rassemblées un peu partout en France à 15H40, l'heure théorique après laquelle elles travaillent gratuitement par rapport aux hommes (une femme gagne en moyenne 26% de moins qu'un homme). L'enjeu est de dénoncer les inégalités professionnelles et salariales.

Le stratège de l'Elysée au cœur de l'affaire Benalla. Ismaël Emelien a été interrogé par la police et il concède avoir tenté de déminer le dossier grâce à des vidéos du 1er mai, en vain.

Direction également Baghouz, en Syrie, pour l'ultime bataille contre Daesh, une bataille qui dure, à cause des nombreux civils qui servent encore de bouclier humain.

Faut-il faire beaucoup d'enfants pour éviter un cancer du sein ? Pour celles qui ont une prédisposition génétique, des grossesses à répétition peuvent diminuer le risque de maladie selon une étude publiée aujourd'hui.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.